[Timbre-poste] [Chopin]  : Première date sur Samothrace

[Première date connue sur Samothrace]

Les timbres représentant la Victoire de Samothrace ont été tirés à 150 000 paires.

Les circonstances de cette émission sont particulières : ces timbres n'étaient disponibles que dans les Musées du Louvre, puis de Versailles et de Fontainebleau. Ils étaient obligatoirement vendus avec une carte postale des Musées Nationaux (au prix de 70 centimes), mais pas nécessairement la carte postale représentant la Victoire de Samothrace.

Dans un premier temps, le timbre était obligatoirement collé sur la carte postale, coté adresse : il n'était donc pas possible d'avoir des blocs, des timbres neufs avec gomme ou des cartes maximum. L'insistance des philatélistes fait que finalement les "Samothrace" ont été vendus avec les cartes, mais sans être nécessairement y être collés. Ceci explique la rareté des timbres neufs avec gomme, et que ces timbres soit cotés neuf sans gomme ou collés sur une carte.

Le Musée du Louvre disposait d'un cachet "Musée du Louvre - Paris", on trouve cette oblitération sur la quasi-totalité des "Samothrace" oblitérés.

Cette carte postale est intéressante par plusieurs aspects :

  • Il s'agit de la première date connue sur Samothrace. Les catalogues donnent la date du 20/08/1937, cette carte est datée manuellement du 15 aout et a été postée le 16 aout.
  • La carte est à destination des États Unis, elle comporte un affranchissement complémentaire.
  • Elle est oblitérée par une flamme mécanique ordinaire, et non pas par le cachet "Musée du Louvre". C'est la plupart du temps le cas sur les envois avec affranchissement complémentaire car le Musée ne vendait que les Samothrace, mais le cas normal est une carte sans complément et oblitéré du Louvre.
  • Son texte est relatif à l'émission : "Nous avons vu une foule qui achetait ces cartes postales timbrées au Louvre...".

Je l'ai trouvé en vente sur offres, l'oblitération ordinaire était signalée. J'ai demandé une photocopie et j'ai pu voir la date et le texte.

Cette pièce a été publiée dans un Timbroscopie (courrier des lecteurs), et a aussi illustré un article sur les Samothrace dans les "Timbre Magazine" de l'été 2002 et du courrier des lecteurs en septembre 2002.